Trop ou pas assez d’idées ?
3 étapes pour équilibrer ta créativité

Ton inspiration et ta créativité sont bloquées ou à l’inverse tu as trop d’idées et ne sait pas comment les gérer ? Ou peut-être alternes-tu entre les deux mouvements ?

Je te propose de plonger dans ton processus créatif pour repérer là où des ajustements te sont nécessaires. Afin d’avoir une créativité libérée et équilibrée et pouvoir l’utiliser à bon escient dans ta vie professionnelle et personnelle.

Multiples post it et stylos de couleur avec une boussole au centre

Photo @Frans Van Heerden

Il y a 3 niveaux où ta créativité peut être déséquilibrée :

  1. Celui de l’inspiration : tu n’as pas d’idées, ton esprit est trop confus ou à l’inverse tu reçois un ras de marée d’idées qui t’asphyxient !
  2. Celui de l’expression de ton idée : tu juges trop vite ton idée, elle n’est pas assez bien, déjà faite, tu n’es pas légitime et tu la renvoies dans les profondeurs…
  3. Celui de la mise en œuvre de ton idée : tu as peur de l’échec, de ne pas être au niveau, tu n’es toujours pas légitime ou tu as trop d’idées et ne sait pas par quoi commencer, alors tu ne fais rien.

Alors reprenons le processus et voyons comment faire pour débloquer tout cela 😉

Chaque étape est associée à la symbolique d’un nombre qui la représente.
Ces nombres vont t’aider à ressentir ce qui se joue à chaque niveau en plus de le comprendre mentalement (car les symboles résonnent fortement en nous !).

Étape 1 : active et canalise ton inspiration

L’inspiration t’apporte une idée, une idée qui descend, paf, de nulle part (enfin pas tout à fait mais c’est l’impression que cela donne !).

Peut-être étais-tu en pleine détente, en vacances face à un merveilleux paysage, en train de marcher dans la nature, de lire ou d’écouter un podcast, sous ta douche, dans une exposition face à une œuvre intrigante, en grande discussion avec quelqu’un : autant d’environnements qui peuvent être des sources d’inspiration propices.

Ce qui est sûr c’est que tu étais dans un moment où ton esprit avait de l’espace, de l’air, de la paix, de la sérénité, de l’émerveillement ou encore de la joie.

Et que cette inspiration est en lien avec ton intuition, car tu as capté d’une manière ou d’une autre des informations provoquant cette inspiration.

Ce premier niveau de créativité peut être symboliquement associée au chiffre 2 qui représente l’intuition, l’inspiration, l’écoute de soi et des autres, l’accueil, la sérénité et la paix. C’est une énergie très Yin, féminine, contemplative. Ce n’est pas une énergie rapide, elle se pose en douceur.

Tu retrouves dans cette symbolique du 2 tous les points nécessaires à cette étape :

  • laisser les idées descendre grâce à l’intuition et la connexion,
  • se nourrir grâce à l’écoute, l’accueil, l’échange avec les autres, la contemplation,
  • la paix et la sérénité pour avoir l’espace mental nécessaire à l’inspiration.

Alors si ta créativité est bloquée dès la réception de l’idée :

  • Soit tu es trop coupé.e de toi même, trop encombré.e pour recevoir des idées : aère-toi, fait une pause, balade-toi dans la nature, connecte-toi à tes sens, médite, fais de la relaxation, fais toi masser, fais du sport ou pars en voyage intérieur avec cet article…. Retrouve de l’espace physique et mental !
  • Soit ton esprit manque de nourriture : rencontre des gens, échange, vois des amis, des connaissances, va à des expositions, regarde des films, des reportages, des vidéos, lis des livres, des romans, des articles, pars en voyage, mets toi dans un lieu public et observe… Nourris ton esprit et ton imaginaire !!

A l’inverse si tu as trop d’idées :

Ton intuition va t’aider à faire le tri et à sentir ce qui est prioritaire. Et pour cela retrouver de l’espace physique et mental te permettra de ressentir ce qui est juste pour toi maintenant.

Étape 2 : laisse s’exprimer ton idée

Cette idée qui est descendue d’un coup tire plein de fils dans ton esprit et une belle toile va se former : c’est ta créativité qui tisse, amplifie, enjolive, magnifie.

À partir de là ton cerveau part dans tous les sens, voit ce qu’il pourrait mettre en œuvre, note les étapes et se plonge déjà dans le résultat.

Et brusquement des voix se présentent :

« he calme toi ! Qui es-tu pour vouloir faire ça ? Ton idée là, elle n’est pas si terrible qu’elle en a l’air, on va te rire au nez… »

Ou : « Un tel n’a pas déjà parlé de ça ? C’est sûrement déjà fait… et puis tu ne vas pas risquer de reprendre les idées de quelqu’un quand même ? »

Ou encore : « Olala cela implique trop de choses, je n’y arriverai jamais… »

Bienvenue au jugement intérieur !

Tu commences à juger ton idée, à la mettre à l’épreuve de la réalité sans même en avoir parlé ou l’avoir testé. Ton manque de confiance remontre à la surface accompagné de Monsieur le syndrome de l’imposteur (mettre les chameaux)
Et puis tu considères que cela a déjà été fait ou dit, que finalement cette idée n’a aucune valeur…

Cette étape est en lien avec le chiffre 3, l’énergie de l’enfant, de la créativité, de la communication et de la joie. C’est une énergie légère, fluide, vaporeuse comme l’air ! Elle crée et communique ses idées, les partages dans son réseau avec joie et enthousiasme.

Mais le 3 dans son ombre, c’est aussi la vulnérabilité, l’impression de se sentir petit, le besoin de plaire et de faire plaisir et donc le risque de laisser filer ses idées car elles ne valent rien, qu’elles peuvent être mal accueillies, provoquer des critiques etc.

Dans cette étape ton travail est d’apprendre à ne pas juger tes idées et à d’abord les confronter à la réalité.
Accepter d’en voir les tenants et aboutissants avant de l’enterrer.

Et travailler ta confiance en toi et l’accueil de ce qui se présente à toi : si cette idée est là, ce n’est pas pour rien ! Peut-être que tu ne la concrétiseras pas directement mais qu’elle s’intégrera dans autre chose ou viendra nourrir une autre idée (passée ou future).

Étape 3 : la mise en œuvre

Tu es passé.e au delà du jugement intérieur (ou tu ne le laisses plus parler !), tes idées atteignent cette étape.

Et du coup… Aie. Bah oui dans ta tête c’est fait (tu as tout déroulé à l’étape d’avant !) et là tu aimerais que ce soit déjà fait en vrai devant toi. Bon tu vas voir ce que tu en fais de cette idée, tu vas tout noter…

Oui mais peu de temps après une autre idée se présente. Ah elle est chouette celle-ci aussi ! Et tu déroules le même processus.

Et tu te sens épuisé.e d’avance, tu n’auras jamais assez de temps pour mettre tout ça en œuvre et puis tu ne sais pas si tu as envie de faire tout ce chemin…

D’ailleurs tu as trop d’idées et tu ne sais quoi en faire et comment les sélectionner.

Du coup tu ne mets rien en place !

Pour contrer ce schéma, tu peux :

  1. D’abord vérifier que ton passage à l’action n’est pas entravé par des difficultés de légitimité (le fameux syndrome de l’imposteur), de confiance en soi, de perfectionnisme, de peur de l’échec (tous ces points étant plus ou moins liés…). Tu peux aller lire cet article pour t’aider : Sors de la perfection, redeviens vivant ! Libre de tester et de faire
  2. Puis ensuite trier tes idées en acceptant que certaines ne soient pas valables ou que ce n’est pas encore le moment pour les mettre en œuvre. Tu les notes et tu y reviendras plus tard, afin de n’en sélectionner que quelques unes que tu vas mettre en place.

On peut lier cette étape au nombre 6 : le 6 c’est l’engagement dans des choix de cœur, c’est choisir ce qui vibre et les mettre en place. Le 6 est dans la réalisation, alors que le 3 était une énergie beaucoup plus aérienne. Et lors de cette étape c’est le moment de plonger dans un joli 6 concret !

Le 6 parle aussi de trouver le bon équilibre : ici ce serait entre toutes tes idées, pour ne pas t’épuiser tout en gardant l’élan de cœur.

Nous pourrions également saupoudrer cette étape des gouttes d’énergie 1 : l’action, l’audace, oser, avoir une direction claire et se sentir alignée !  (Ose. Maintenant ! L’action créatrice)

Alors tu peux me dire, mais comment choisir certaines de mes idées, les trier (surtout avec une aversion vis à vis du choix !) et se motiver à les mettre en œuvre ?

Je t’en parle dans l’article suivant : Comment trier ses multiples idées ?

Pourquoi j’ai associé l’énergie des nombres avec cet article ? Si tu me suis, tu sais sûrement que pour moi la symbolique est un formidable outil pour nous aider à avancer dans nos vies et que je l’utilise souvent.

C’est pour cela que je me suis formée récemment à une autre approche symbolique : la numérologie créative. Elle est une magnifique porte d’entrée pour approfondir la connaissance de toi et un très bel outil pour accompagner ta construction professionnelle.

J’ai donc décidé de proposer également ces séances seules, hors accompagnement professionnel. Ton thème numérologique (une séance d’1h45) te permettra ainsi de voir plus clairement où sont tes forces et ressources et quels sont tes freins et peurs.

Alors tu veux te sentir plus équilibré.e et épanoui.e dans ta vie pro et perso et connaitre mieux tes modes de fonctionnement ? Tu peux réserver ta séance directement ici !

Partager l'article :
Article rédigé par Laure
Atypique, multipotentiel, tu es en transition professionnelle ? Je t'accompagne à trouver ta place avec sens, confiance et joie ✨

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

20 − dix-neuf =

CommentLuv badge