L’herbier des monocotylédones, des bulbes en fleurs et de grandes herbes (4/4)

Crocus serotinus

Jusqu’à maintenant nous avions vu les dicotylédones (petit rappel ici). Avec ce dernier article, nous entrons dans le monde des monocotylédones (ou encore monocots).

Les monocotylédones ce sont d’abord de belles fleurs : orchidées, lilas, tulipes, lys, narcisses et jonquilles, iris, crocus, arums.
Mais c’est aussi les cactus, les graminées et les joncs (tout ce que l’on nomme vulgairement herbes), les bananiers, les palmiers et le muguet !

Les monocotylédones contrairement aux dicotylédones, ont :

  • un cotylédon ! Contre deux pour les dicotylédones (pour rappel ce sont les premières feuilles qui sortent : des feuilles embryonnaires souvent différentes des suivantes),
  • les feuilles ont en général des nervures parallèles, il n’y a pas de feuilles composées (donc pas de folioles),
  • les racines sont fasciculées (c’est à dire que les racines latérales sont de même longueur que la primaire qui ne se distingue plus : il n’y a donc pas de racine principale comme chez les dicotylédones) et il y a souvent un bulbe,
  • les fleurs sont trimères, elles fonctionnent par groupes de 3 : 3 pétales et 3 sépales (lorsque les sépales et pétales sont identiques, elles sont appelées tépales et sont au nombre de 6 comme la tulipe), et des multiples de 3 pour les étamines et les carpelles,
  • elles ne font pas de bois ! La tige (et non pas le tronc) reste du même diamètre, la croissance ne se fait qu’en longueur et pas en largeur.

Dans ce clade des monocotylédones, il y a peu de sous clades contrairement aux dicotylédones (qui sont beaucoup plus nombreuses) mais directement plusieurs ordres à différents niveaux d’embranchements. Seul un sous clade existe, celui des Commelinidées, comprenant en particulier une famille connue et très importante, les poacées (graminées).

L’ordre des Alismatales

Clade Monocotylédones -> Ordre des Alismatales
Cet ordre comporte entre autre les arums, très communs dans nos régions, et les philondendrons, tous deux de la famille des Araceae.

J’ai lors de la réalisation de mon alguier, prélevé une plante marine avec quelques algues épiphytes, la Zostère marine (Zostera marina) encore appelée herbe de mer ou varech marin, de la famille des Zosteraceae. Elle est recouverte par la marée, et se retrouve donc durant la journée alternativement à l’air libre puis sous l’eau.

Zostera marina sous l'eau

Zostera marina à l'air libre

L’ordre des Asparagales

Clade Monocotylédones -> Ordre des Asparagales
C’est un ordre important qui contient beaucoup de plantes que nous connaissons dont la famille des orchidées (Orchidaceae) et celle des crocus, glaeuil et iris (Iridaceae).

  • Narcissus poeticus ou narcisse des poètes des Amaryllidaceae, famille dont fait partie le genre Allium avec les oignons, l’ail, l’ail des ours, l’échalote, la ciboulette et le poireau.
  • Ornithogalum umbellatum, l’ornithogale en ombelle ou dames d’onze heures fait partie de la famille des Asparagaceae qui comprend également l’asperge que l’on mange, le houx, le muguet, les jacinthes, le yucca, les dragonniers et les agaves.
  • Paradisea liliastrum, le lis de saint Bruno fait partie de la famille de l’aloe, les Xanthorrhoeaceae.

Ornithogalum umbellatum

Paradisia liliastrum

Narcissus poeticus

Directement sous le clade des monocotylédones, se situe également l’ordre des Liliales, ordre très important dans l’ancienne classification qui est aujourd’hui beaucoup plus réduit (beaucoup de plantes ont été reclassées dans les Asparagales) avec par exemple la tulipe, le lis, la colchique.

Le clade des Commelinidées

Clade Monocotylédones -> Clade Commelinidées -> Ordre des Poales
La famille la plus connue est sûrement celle des Poaceae : herbes et céréales (chiendent, graine de couscous, riz, millet, maïs, orge, seigle, blé, avoine…), bambous, canne à sucre et citronnelle. Cette famille est très grande, 10 000 espèces en plus de 700 genres ! On les trouve sur tous les continents où elles forment de grandes associations (steppes, savanes, prairies, pelouses alpines).

  • Lagurus ovatus, la lagure ovale, queue-de-lièvre ou gros-minet, une herbe de bord de mer autant atlantique que méditéranéen.
  • Holcus lanatus, la houlque laineuse, plante de prairie assez commune.
  • Dactylis glomerata, le dactyle pelotonné ou dactyle aggloméré est une plante fourragère très commune, vous l’avez sûrement croisée dans une prairie ou en bord de route !

Lagurus ovatus

Holcus lanatus

Dactylis glomera

Carex pendula

Une autre famille assez connue, d’herbes également, est celle des Cyperaceae, avec les carex dont Carex pendula, laiche ou carex à épis pendants ou grande laiche pleureuse, plante de milieux humides (je l’ai trouvé autour d’un lac). C’est aussi la famille des papyrus.
Cet ordre contient également la famille des joncs (Juncaceae), qui sont aussi des plantes de milieux humides ou aquatiques.
Enfin la famille des Bromeliaceae, la famille de l’ananas et des tillandsias, plantes épiphytes (les belles filles de l’air dont j’ai fait une série d’articles ici).

Clade Monocotylédones -> Clade Commelinidées -> Ordre des Arecales
Avec une seule famille, les Arecaceae, la famille des palmiers, cocotiers et dattiers. Ce sont en réalité des herbes géantes, puisque ces plantes ne font pas de bois, donc pas de tronc !

Clade Monocotylédones -> Clade Commelinidées -> Ordre des Zingiberales
C’est l’ordre du bananier (famille des Musaceae) et du curcuma, du gingembre et de la cardamone (famille des Zingiberaceae).

Clade Monocotylédones -> Clade Commelinidées -> Ordre des Commelinales
Et enfin le dernier sous ordre, avec entre autre les plantes que l’on appelle misères (genre Tradescantia de la famille des Commelinaceae).

Et toujours ceux qui m’ont permis de faire cet article :

  • l’Association pour le Renouveau de l’Herboristerie (ARH – IFH) – www.arh-herboristerie.org – mon école et avant tout une association de passionnés qui cherche à nous transmettre l’amour des plantes et leur respect.
  • Je remercie tout particulièrement Nathaliewww.azurmontagne.fr – qui m’a initié à la reconnaissance des fleurs des Alpes, en plus de me faire découvrir de superbes régions !
  • Célinecelinefernbach.com – l’auteur des photos des planches de l’herbier.

Pour voir l’ensemble des articles sur l’herbier (dont l’alguier !) : à la découverte des plantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge