L’alguier, les jolies algues rouges

La suite et fin de l’alguier avant de passer à l’herbier !
Après les algues vertes et brunes, les algues rouges : souvent assez fines et très jolies, elles forment de magnifiques dessins autant sous l’eau que sur la page. La mise à plat n’est pas facile, tout un travail au pinceau…

Les Gigartinales

L’ordre des Gigartinales avec Chondrus crispus et Mastocarpus stellatus, toutes deux très utilisées en alimentaire. On extrait des parois des Gigartinales des substances appelées carraghénanes, au pouvoir épaississant, gélifiant et stabilisant, utilisées en particulier dans les laitages (additif alimentaire E407).
Chondracanthus acicularis (très gélifiante) et Furcellaria lumbricalis sont également utilisée.
Et la petite dernière, Polyides rotundus.

Chondrus crispus

Mastocarpus stellastus

Chondracanthus acicularis

Furcellaria lumbricalis

Polyides rotundus

Les Palmariales

L’ordre des Palmariales, dont la fameuse Palmaria palmata (main de mer), appelée Dulse, utilisée en salade.
L’Osmundea pinnatifida, la dulse poivrée, magnifique petit arbre. Plus précisément, pinnatifida signifie penné, disposé de part et d’autre d’un axe allongé : organisé comme une plume ou une arête de poisson.
Et Chondria scintillans, une algue qui scintille dans l’eau avec de superbes reflets bleu-verts.

Palmaria palmata

Osmundea pinnatifida

Chondria scintillans

Chondrilla scintillans et Asparagopsis armata

Les Céramiales

Ceramium ciliatum (épiphyte des haricots de mer), Halarus equisetifolius (equisetifolius car ressemble aux rameaux de prêles), Cryptopleura ramosa, Phycodrys rubens (l’algue feuille de Chêne) et Heterosiphonia plumosa (plein de petites plumes !). Ces algues sont tout simplement magnifiques.

Ceramium ciliatum

Halarus equisetifolius

Cryptopleura ramosa

Phycodrys rubens

Heterosiphonia plumosa

Les Bonnemaisoniales, Plocamiales et Bangiales

L’Asparagopsis armata de l’ordre des Bonnemaisoniales.
La Plocamium cartilagineum, tout en finesse, souvent éphiphyte (c’est à dire fixée sur d’autres végétaux, en particulier les stipes des Laminaires) de l’ordre des Plocamiales (petite erreur sur la photo de la planche, c’est une Corallina sp.).
Et la Porphyra umbilicalis (ordre des Bangiales), une des espèces appelées nori (vous savez l’algue autour des makis !).

Asparagopsis armata

Plocamium cartilagineum

Porphyra umbilicalis

Asparagopsis armata - photo

Et pour rappel, ceux (ou plutôt celles !) qui m’ont permis de faire cet article :

  • l’Association pour le Renouveau de l’Herboristerie (ARH – IFH) – www.arh-herboristerie.org – mon école et avant tout une association de passionnés qui cherche à nous transmettre l’amour des plantes et leur respect. Je remercie Solange qui m’a initié à la reconnaissance des algues et à la mise en place d’un alguier.
  • Céline Fernbachcelinefernbach.com – l’auteur des photos des planches d’alguier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge