Le corps puissant vecteur de ton changement

Revenir à soi par la conscience de son corps

Crédit photo : Florent Poujaud Le Cam de FloXographie.fr – Modèle : Christelle Guibouin, son site et son instagram

As-tu tendance à tout analyser, à chercher les causes de tes comportements, de tes réactions, de tes émotions ?
A tourner en boucle le pourquoi du comment de ce qui s’est passé ?
A te demander pourquoi telle personne t’a fait telle remarque ?

Si c’est ton cas, tu comprends sûrement beaucoup de choses sur tes fonctionnements mentaux.
Tu les connais bien. Tu vois ce qu’il se passe. Tu as probablement cherché les causes, tu t’es retourné(e) le crâne pour trouver un moyen de sortir de tes schémas. 
Tu as cherché plein de techniques, testé plein de choses…

Sauf que tu as l’impression que rien ne se passe.

Mais pourquoi je bloque ?

Tu te forces à te comporter différemment. Mais tes comportements bien ancrés reviennent au galop ! Tu as l’impression de devoir faire des efforts pour de piètres résultats. Et tu es encore plus tendu(e) et encore moins naturel(le)…

Acquérir un certain détachement et sortir de ses propres schémas n’a rien de simple ! Et cela ne peut passer uniquement par le mental, ce doit être ressenti et intégré par le corps.

Comprendre la cause et voir ce qui nous entraine dans ces schémas est une étape intéressante, un premier pas. Mais ce n’est pas elle qui te permettra d’en sortir. Parce que cette étape c’est ton mental qui la tient. C’est ton mental qui fait le chemin. Et ton mental est à ton service, ce n’est pas lui qui guide qui tu es. En tout cas cela ne devrait pas l’être.

Tous ces informations glanées par ton mental doivent redescendre dans ton corps. Il doit passer à autre chose car il garde en mémoire tes tensions, tes peurs, tes réactions. Et pour que tout cela s’évacue, afin que tu puisses lâcher tes vieux schémas, c’est sur lui que tu dois travailler et pas avec ta tête !

Parce que le lâcher prise n’a rien de mental est ne pourra jamais être atteint par une décision de ton mental. Le lâcher prise il se ressent et se vit. Et le ressenti vient du corps.
Parce tes comportements pour qu’ils soient naturels et perçus comme cohérents avec qui tu es, ne peuvent venir que d’un alignement entre ton corps, ton esprit et ton coeur.
Parce que ton intuition passe en premier lieu par ton corps et non ton mental (qui viendrait plutôt l’étouffer d’ailleurs…).

C’est pour cela que passer par le corps et se reconnecter à lui est central. Il est en première ligne, c’est lui qui prend tout et qui emmagasine.

Ainsi pour avancer il y a toujours trois niveaux à travailler : le corps, le coeur et l’esprit. C’est un trio qui s’entraide et se complète. Travailler sur un seul pan c’est bloquer l’évolution recherchée ou partir sur une voie bien plus compliquée

Réintégrer ton corps

Alors oui mais comment fait-on ?

Si je t’en parle c’est justement que j’ai cette fâcheuse tendance à être beaucoup dans ma tête et à boucler sur des sujets. Pourtant cela fait longtemps que j’ai réalisé que lorsque j’arrêtais de penser et que je me mettais dans l’action, tout le travail précédent (qui ne semblait pas aboutir) se concrétisait enfin ! Et oui j’étais passé dans le corps…

C’est aussi pour cela qu’il est important d’alterner les périodes de réflexion sur soi à des périodes de pause, de déconnexion, où on laisse les choses se poser, s’intégrer en arrière plan. Si on est en continue dans la réflexion, rien ne descend, rien ne passe dans la matière ! Ce n’est pas pour rien que les grandes idées arrivent souvent sous la douche, en se réveillant, en se baladant dans la nature… Car l’esprit enfin au repos peut faire son vrai boulot d’intégration (dans le corps !) et de synthèse.

Revenir dans son corps en prenant exemple sur les chats !

Crédit photo : Laure Brignone – Modèles : chats d’Amorgos – voyage en Grèce

Voici quelques pistes pour t’aider à passer dans le corps. Pour que tu puisses avancer plus vite, et avec moins de douleurs et d’efforts !

  • Tout d’abord soit plus attentif(ve) aux signaux de ton corps chaque jour. Ecoute ce qu’il te dit et prends-en soin. Observe comme cette merveilleuse machine fonctionne bien dans la plupart des cas, plutôt que de te focaliser sur ce qui ne te convient pas. Ressens ce qu’il se passe en lui en fonction des événements, des lieux, des personnes que tu rencontres, quand des choses te bottent ou lorsqu’elles te rebutent…
  • Arrête de tourner en boucle sur des sujets, pendant des mois, voire des années. Car ton mental ne fait qu’envenimer la situation, il l’a rend encore plus présente ! Une fois que tu as analysé ta difficulté passe à des techniques te permettant de la transformer, de l’évacuer de ton corps en faisant circuler l’émotion associée (comme l’EFT, l’EMDR, la kinésiologie etc). Les émotions ne sont pas faites pour être statiques, ensevelies ou rejetées, elles sont faites pour circuler. Et rien que le fait de bouger est déjà un grand pas. Aller marcher dans la nature, faire du sport, te faire masser…
  • Aller dans la nature et l’observer : la nature nous reconnecte et nous remet dans notre corps. Elle peut également libérer des tensions, elle est une grande source de guérison. Une balade en forêt permet de mettre au repos notre cortex préfrontal. Des bactéries présentent dans la terre ont un fort pouvoir apaisant, faire du jardinage est donc tout à fait bénéfique ! Les études de Biophilie ne cessent de prouver les avantages du contact avec la nature dans nos lieux de travail. La nature est notre milieu d’origine : le corps le reconnait, le ressens et fonctionne mieux en sa présence ou avec certains de ces éléments (une plante, un animal, des chants d’oiseaux, la vue d’une forêt…).
  • Toutes les techniques de méditations, de relaxations et de respirations permettent également cela. Elles donnent de l’espace à notre esprit en calmant le rythme insensé de nos pensées. Elles réduisent aussi les tensions de notre corps grâce à la détente musculaire et/ou l’oxygénation.

A toi de tester, de voir ce qui te correspond le mieux aujourd’hui, ce qui t’appelle. Ecoute ton intuition 😉

En ce début d’année j’avais envie de te partager ces quelques réflexions et constatations que j’ai pu faire à travers mon expérience et grâce à mes clients. Pour avancer sur son chemin dans les meilleures conditions et avec cohérence, notre corps (qui est quand même ce qui nous permet de vivre !) et l’attention qu’on lui porte est primordial.

Revenir au corps et se relier à la nature nous aide à nous reconnecter à nous, à libérer nos tensions, à évoluer, à dépasser nos peurs et nos blocages, à écouter notre petite voix, celle qui peut nous faire gagner beaucoup de temps et nous éviter des déconvenues, en nous guidant. 

Ainsi peut-être serait-il temps de calmer et de mettre en pause notre mental pour revenir avec sérénité dans notre corps ? Qu’en penses-tu ? Fais-tu des choses dans ce sens ?

Cette année 2020 risque d’être surprenante et transformante, il est d’autant plus important de trouver la sérénité et la confiance en soi, plutôt que de la chercher à l’extérieur ! Et c’est aussi cela qui nous apportera la joie, la gaieté, celle que l’on ressent à chaque moment de notre vie. Car notre vie est avant tout une succession de moments et non des buts à atteindre.

La joie elle se vit au quotidien et c’est ce que je te souhaite le plus pour cette année !
Car qu’elle que soit les transformations qui arrivent dans ta vie, si tu sais garder ta joie, tu pourras toujours rebondir et profiter du chemin 😉

Curieux ? D’autres articles à découvrir :

Quand l’intuition éclaire ton chemin : une interview de Sandra
Quand l’intuition éclaire ton chemin : une interview de Sandra - Sandra a changé de vie il y a quelques années. Aujourd’hui professeur de yoga, formée en hypnose et en soins énergétiques, elle suit totalement son intuition pour créer sa vie et en révéler la magie.
Reprendre contact avec nos Sens : Toucher et Sensibilité à travers l’étude d’une Main
Reprendre contact avec nos Sens : Toucher et Sensibilité à travers l’étude d’une Main - Reprendre contact avec nos sens et reprendre conscience de leur importance pour se reconnecter à soi. Découvrir le toucher et la sensibilité de notre corps (la somesthésie) à partir de photos, dessins, exercices et changement de points de vue. Quand l'artistique, entre sanguine, crayon, feutre, crayon blanc, encre de chine et crayons de couleurs nous ouvre d'autres perspectives.
Amorgos #1 – le Coeur : entre roche, eau et vent
Amorgos #1 – le Coeur : entre roche, eau et vent - Aujourd’hui je t’emmène au coeur de la mer. Sur une petite île à la croisée de nombreux chemins, chemins commerciaux, terre d’exil, terre d’invasion. Où la roche, l’eau et le vent sont les maîtres, où la nature et ses habitants vibrent d’un souffle particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge