Une interview pétillante avec Sandra, multipotentialiste efferveSciente

Pour cette première interview, je suis ravie d’accueillir Sandra aka SanBo, multipotentialiste et
EfferveSciente, qui infuse et diffuse des ressources ludiques et pédagogeeks contre le burn-out !

Réalisations de Sandra

La multipotentialité et toi !

Que signifie pour toi la multipotentialité ? Quand et comment as-tu pris conscience de ta multipotentialité ?

La multipotentialité, pour moi, c’est une forme de curiosité compulsive, une soif d’apprendre insatiable, et l’envie de comprendre tout, toujours !

Quand tu te rends compte que la vie est un jeu passionnant que tu peux ajouter plein de nouvelles capacités à ton avatar (oui, je suis geek) ! Certains vont vite trouver leur jeu ou leur rôle préféré, alors que nous on va passer notre vie à zapper ! Et autant je ne suis pas forcément douée en jeux vidéos (passé l’époque Game boy… oui c’est vieux !), autant apprendre de nouvelles choses je maîtrise !

Personnellement je l’ai ressenti dès l’école, je n’avais pas forcément les mêmes centres d’intérêts que mes camarades, ou plutôt si mais je trouvais le panel de choix trop limité. C’était l’époque où je voulais être inventeur/dessinatrice/magicienne/Sailor Moon, sauf que j’y suis encore !
En plus rationnel bien sûr, j’ai abandonné l’idée d’apprendre la télékinésie par exemple (à regret), mais je suis toujours en quête des nouveaux skills que je vais pouvoir développer, et c’est passionnant !

Comment trouves-tu ton équilibre en tant que multipotentialiste dans la vie de tous les jours et quels sont tes multiples intérêts, envies, réalisations ?

J’adore être un « couteau suisse » et pouvoir toucher un peu à tout, et je m’épanouis dans mes moments d’évasion ou de création, qui sont mon « énergie vitale » en quelque sorte… ensuite je ne suis pas un modèle d’équilibre, avec 3 burn-out à mon palmarès j’ai beaucoup de mal à me fixer des limites, mais j’y travaille, c’est même mon sujet d’apprentissage numéro 1 en ce moment ! Ex-aequo avec l’infopreneuriat et le lâcher-prise…

J’ai mis en place une routine du matin avec méditation et yoga pour commencer sereinement la journée, puis selon mes envies je saupoudre de fitness, pilates, piano, dessin, infographie, ciné, lectures, séries, improvisations culinaires, peinture sur sacs, préparation de cosplay, cartographies de livres, recherche de nouveaux outils pédagogiques, procrastinAction sur le net pour trouver de nouveaux sujets aussi !

Au niveau réalisations j’ai eu quelques « grandes périodes » quand même :

  • Le dessin puis la photo de concert, qui ont donné une galerie, quelques expos et un livre photo.
  • Une période fitness intensif, où j’ai testé à peu près tout ce qui se faisait jusqu’à une formation d’instructrice de pilates.
  • Plus récemment la veille et le e-learning, deux compétences que j’ai développé pour mon boulot et qui me passionnent !

Le temps est-il un problème pour toi ? Comment t’organises-tu pour gérer tes domaines variés ?

C’est devenu délicat, nous vivons une ère absolument fabuleuse où on peut absolument tout apprendre en ligne ! Avant il y avait la limite du budget livres, maintenant il n’y a plus de limites, et paradoxalement c’est encore plus frustrant. De la même façon que je pouvais être frustrée dans une bibliothèque face à tous ses livres que je n’ai pas encore lus, mais à une puissance big-datesque (voire big-dantesque) !
Je pense qu’en tant que multipassionnés nous sommes sauvés par notre tendance à zapper. On a des « phases » d’apprentissage acharné, puis on va passer à autre chose, enrichis de nos nouvelles compétences !

J’essaie de me limiter à 1 à 2 sujets à acquérir sur une même période (à l’aide de cours en ligne, sites, blogs, et en dévalisant les rayons des librairies !), avec 4-5 passions que j’entretiens en fond (à travers ma veille ou mes loisirs).

Je fonctionne par période d’activités (Pomodoro marche bien), avec un Evernote et des carnets pour mes idées, un Trello pour gérer mes to do lists, et depuis peu l’appli Habitica qui me permet de lister des bonnes habitudes à mettre en place en mode RPG !

20160424 EfferveScience Hanami

Ton entourage comprend-il ton fonctionnement ? As-tu eu des périodes difficiles avec tes proches à ce sujet ?

Jocker ?!
C’est délicat, les gens aiment bien les étiquettes, nous moins, ou alors pour les collectionner ! A une époque j’avais 5 CVs différents ! Maintenant j’assume, c’est trop fatiguant de jongler avec des rôles, j’ai fait un peu de tri mais j’ai un seul CV ! J’ai même passé mon CV en mind-mapping 🙂 !

Avec les proches c’est cool, j’ai hérité d’une étiquette de « couteau-suisse » qui me plait bien, je crois qu’ils me prennent pour une alternative à Google un peu ! C’est utopique j’en suis trèèèèèès loin, mais c’est marrant !

Au travail en revanche ça soulève la question des multipotentiels en entreprise, celles des « zèbres » aussi car j’ai les deux costumes. Enfin ils sont liés, les zèbres sont par essence multipotentialistes : nous sommes « programmés pour apprendre ».
Et puisqu’on parle d’étiquettes je précise que « zèbre » est l’image qu’utilise la psychologue Jeanne Sciaud Fachin pour parler des « surdoués » ou « hauts potentiels », étiquettes ô combien malheureuses ! Nous ne sommes pas sur-doués, nous sommes « câblés différemment », mais pas « mieux ». Pour utiliser une image : les cerveaux des zèbres reçoivent l’info avec la Fibre, quand nos confrères sans rayures sont au haut-débit (c’est déjà super le haut débit !). MAIS (parce qu’il y a un mais) nous n’avons pas de pare-feu ! Imaginez un cerveau spammé en permanence et sans bouton pause… Croyez-moi c’est fatiguant parfois !
*fin de l’apparté*

Le fait est que quel que soit le costume, la gestion des compétences n’est pas encore assez intégrée dans les entreprises, ni même la collaborAction et le partage de ConnaiSciences (oui, j’aime inventer des mots !).
Il y a beaucoup de (multi-)potentialités gâchées à cause de créatifs qui ne peuvent pas s’exprimer et ne trouvent pas de sens dans ce qu’ils font, et c’est bien dommage quand je pense que nous avons beaucoup à offrir.

Quelle(s) aide(s) aurais-tu aimé trouver sur ton parcours et quel est ton projet de vie aujourd’hui ?

Sans vouloir critiquer je trouve que l’éducation, en tout cas quand j’y étais, ne savait pas gérer les personnes plus « rapides » ou plus curieuses. J’ai trouvé ma scolarité plutôt lente, et affreusement répétitive. Mais pas de la bonne façon : il est normal de répéter pour apprendre, idéalement après 2 et 7 jours au minimum. Mais le même programme tous les deux ans ? Je vois pas… C’est la même frustration que face aux bibliothèques, ou à Netflix maintenant : il y a un choix pléthorique de série, par pitié arrêtez les rediffusions !

Ceci dit j’ai toujours trouvé de la stimulation dans les livres puis le net, et c’est ça le plus important si vous avez des enfants multipotentiels ou zébrés : sachez entretenir leur curiosité, stimulez leur envie d’apprendre… mais sans les forcer ! On commence à voir des enfants en burn-out parce que submergés par trop d’activités, c’est affolant ! 
Savoir s’écouter et ralentir devraient être enseigné à l’école… personnellement j’ai du retard sur le sujet !

Aujourd’hui je suis à un tournant de ma vie, j’ai décidé d’enfin vivre selon mes règles du jeu, en accord avec mes valeurs. J’ai quitté mon entreprise pour créer EfferveScience, un espace de partage pour toutes ces infos que j’ai adoré recueillir et que je voudrais maintenant diffuser. 
En commençant par une sensibilisation sur le burn-out, notamment pour les générations geeks et multipotentialistes !

Créativité, nature et multipotentialité

Une ou des image(s), musique(s), chose(s) que tu associes à la multipotentialité ?

La Fibre, ça, c’est fait !

Un cerveau qui pétille ! (tiens, ce serait pas lié à EfferveScience ça ?!) 
Les couteaux-suisse. 
Shiva, ou Zorro de OnePiece : deux bras mais 3 sabres quand même !

En chansons : « Don’t stop me now » de Queen, et « F**cking perfect » de Pink, pas pour le côté « parfait » bien sûr, mais pour la gestion du regard des autres et du syndrome de l’imposteur ! (de la même façon que j’aurais pu ajouter « Creep »…)

OeilSanBoHD

Que représente la nature pour toi (plantes, animaux, voyages…) et a t-elle une place privilégiée dans ta vie ?

La nature comme les animaux sont des sources d’évasion et d’apaisement (à part peut-être les araignées !). J’ai besoin d’avoir un espace de verdure près de chez moi pour m’aérer les neurones et me vider la tête.
Rien ne vaut une balade en forêt pour déconnecter, écouter les bruits de la nature, se recentrer… c’est un peu pas méditation à moi !

De la même façon les animaux sont nos maîtres zens, ils nous montrent ce qui est réellement important. J’ai un chat un peu autiste mais elle est très forte sur les siestes et la ronronthérapie !

En revanche si j’aime les voyages c’est plus pour la curiosité et la découverte de nouvelles choses, ça va me remettre sur le rythme accéléré de lire un maximum avant, apprendre un max pendant, trier les photos après, et cherche une nouvelle destination à explorer ensuite !

Si je te dis « une étincelle » et « multipotentialiste » qu’imagines-tu, que vois-tu, que ressens-tu ?

Des petites bubulles qui partent dans tous les sens et qui pétillent !
Toujours en agitation, à s’immiscer dans les moindres recoins et à essayer de diffuser partout ! Qui démarrent au quart de tour aussi !

J’ai envie de partager mon jingle, que je gardais bien au chaud pour un futur projet (je prépare une trilogie de vidéos sur le burn-out), mais qui je pense illustre bien l’idée :

Et justement attention à ne pas trop s’éparpiller et se brûler les ailes… c’est comme dans le Livre de la Jungle, le pouvoir est aux multipotentialistes qui savent contrôler leur feu intérieur 🙂 !

As-tu des sites de personnes multipotentialistes que tu as envie de partager ?

J’ai des sites pédagogeeks à partager ! Qui sont clairement ceux de multipotentialistes, qui ont su mettre leur savoir en scène de façon ludique et absolument passionnante, et qui raviront tous les cerveaux avides de savoir que nous sommes !

Oui c’est orienté sciences, mais je suis une scientigeek !

Et pour retrouver Sandra, sur son blog et sur les réseaux sociaux : effervescience.fr

Merci Sandra, les idées fusent avec toi ! J’aime particulièrement les petites bubulles et ton côté pétillant (ton jingle est super). Tout en mettant en avant l’importance de ne pas s’éparpiller, de bien s’organiser et de se focaliser sur quelques idées à la fois (contrôler son feu intérieur !). Primordial pour nous multipotentialistes !

Découvrir d’autres points de vue sur la multipotentialité ?

Partager l'article :
Article rédigé par Laure
Atypique, multipotentiel, tu es en transition professionnelle ? Je t'accompagne à trouver ta place avec sens, confiance et joie ✨

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. EfferveScientes étincelles ! – EfferveScience - […] La réponse dans cet article […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre − 2 =

CommentLuv badge