Jenny globe loveuse multipotentialiste ou comment assumer ses choix de vie

Jenny est blogueuse et écrivain en mode serial-expat globe loveuse !
J’ai rencontré Jenny sur le web par une interview voyage,
et son discours m’a mis la puce à l’oreille 😉

Jenny avec un koala

La multipotentialité et toi !

Que signifie pour toi la multipotentialité ? Quand et comment as-tu pris conscience de ta multipotentialité ?

Bien que mot tout à fait nouveau pour moi, j’en connaissais la définition ! J’appelais juste cela différemment… 
Pour moi, le multi-potentialiste est une personne qui s’épanouit dans le fait de se lancer sans arrêt dans de nombreux projets tous domaines confondus. C’est un touche-à-tout qui est incapable de regarder dans une seule direction.

Jusqu’à ce que tu me contactes il y a quelques jours de cela, je persistais à croire au fond de moi que j’avais un sérieux problème ; mais en fait, je vois que je suis normale, juste dans une « normalité » différente 🙂 Autant te dire que ta prise de contact a anéanti les quelques idées négatives qui subsistaient en moi par rapport à qui j’étais !

Je ne saurais dire quand exactement j’ai pris conscience de ça me concernant, je crois que j’ai toujours été un peu « à part » dans ma façon de penser. Je me souviens d’ailleurs d’une bonne partie des métiers que j’aurais voulu faire quand j’étais gamine : coiffeuse, vétérinaire, médecin, institutrice, guide touristique, actrice, journaliste, professeur d’espagnol, animatrice sportive de club de vacances (ouais je sais c est hyper précis….), soigneur animalier dans les parcs zoologiques, éducatrice canine, diététicienne, contrôleur qualité dans la restauration, wedding planner, agent de voyage… J’en passe !

Il me semble que c’est au travers des entretiens d’embauche que j’ai passés dans ma vie que j’ai pris conscience de ça. Les recruteurs pointaient toujours du doigt – plutôt négativement en France alors que positivement à l’étranger – le fait que mon CV soit rempli d’expériences de toutes sortes et que mes loisirs et centres d’intérêt soient très… nombreux et variés. Bon, je ne te cache pas que certains ont juste qualifié cela de CV bordélique hein ! 

Comment trouves-tu ton équilibre en tant que multipotentialiste dans la vie de tous les jours et quels sont tes multiples intérêts, envies, réalisations ?

Je ne vais pas tout lister car on va véritablement y consacrer un roman ahahah ! Mais pour ne parler que des principaux centres d’intérêt, il y a donc les animaux, les voyages, les langues étrangères, la cuisine, les sciences occultes, la musique, le blogging… 

Jenny face à la montagne

Côté envies (je balance en vrac, je te préviens!), j’ai envie de parcourir l’Océanie en entier tant que j’habite en Australie (Polynésie française +++++++++++++++), de me lancer des défis personnels prouvant à ceux qui doutent de moi qu’ils se plantent royalement, de m’investir dans des associations qui secourent les animaux en danger, de me lancer dans l’humanitaire également, j’ai envie d’apprendre une nouvelle langue tout en continuant à me perfectionner dans celles que je connais (anglais, espagnol, portugais, italien en plus de mon français natal qui a tendance à se perdre lui!), de faire du yoga, d’apprendre à masser et à coacher pour devenir aussi coach santé/bien-être, j’ai envie de prendre des cours de théâtre, des cours de chant, des cours de guitare, j’ai envie d’écrire 3 romans par jour,… Ok ça part dans tous les sens, c’est bien moi 🙂 

Et enfin, en termes de réalisations, j’ai publié un premier roman l’an passé en auto-édition, j’ai créé un bon nombre de musiques (que je garde pour moi car sérieux manque de confiance en moi), j’ai créé au total 6 blogs (dont 3 sont toujours en ligne et animés par mes soins, j’ai écrit un livre sur le Brésil basé sur les blogs que j’avais créés en habitant là-bas, et qui attend d’être complété par une dernière partie d’analyse avant d’être publié, j’ai également écrit le manuscrit de mon prochain roman, en attente de corrections…. Quand je lis les interviews des autres, je me trouve un peu petite joueuse dans la cour des multipotentialistes ahah !

Mon équilibre, je vais le trouver maintenant que je me suis débarrassé de ce qui me pesait (un boulot en entreprise dans mon domaine de formation – industrie pharmaceutique – pour le compte de quelqu’un) pour ne me consacrer plus qu’à ce qui me branche en totale indépendance ! 🙂

Le temps est-il un problème pour toi ? Comment t’organises-tu pour gérer tes domaines variés ?

Qui a eu l’idée de ne mettre que 24h dans une journée, sérieux ?! Oui, le temps est un problème pour moi, je n’en ai jamais assez, et j’ai en plus la fâcheuse tendance à m’imposer des délais très courts (pour ne pas dire impossibles à tenir) dans mes projets.

Toutefois, mon passé m’ayant fait prendre pleinement conscience de la valeur de la vie et de chaque seconde qui passe, je me garde toujours un minimum de temps où je ne fais que savourer ce que j’ai autour de moi : mon mari qui me soutient pleinement dans mes choix, ma petite chienne, et les merveilles qu’il y a autour de moi …

Jenny et son chien

Avant, j’avais tendance à m’imposer un planning extrêmement chargé pour chaque journée, et bien sûr, je n’arrivais pas à m’y tenir (même Superman n’aurait sûrement pas réussi sur ce coup-là), alors j’étais déçue, je ressentais un fort sentiment d’autoinsatisfaction qui ne me menait à rien d’autre qu’à de l’autodémotivation. Chapeau la fille !

Avec les conseils de rares personnes bienveillantes, j’ai revu toute mon organisation, et je suis devenue une to-do-list girl. Je sais pas si c’est mieux dans l’absolu, mais moi ça me va mieux je crois car je me fais des listes suffisamment courtes pour qu’elles soient réalisables (et que j’empiète même sur celles des jours d’après!!) mais suffisamment longues que ça satisfasse mon besoin d’en faire des tartines 😀 

Ton entourage comprend-il ton fonctionnement ? As-tu eu des périodes difficiles avec tes proches à ce sujet ?

Ah l’entourage… Rapide présentation de mon entourage : 

  • ceux qui me comprennent et l’expriment (ça se compte sur les doigts de 1/5 d’une main)
  • ceux qui sont juste contents pour moi et l’expriment, même s’ils n’auraient pas fait les mêmes choix et/ou qu’ils auraient espéré que j’en fasse des différents,
  • ceux qui sont contents pour moi mais qui vont persister à me dire le contraire ou ne rien dire pour ne surtout pas me faire trop plaisir,
  • ceux qui font mine de comprendre mais qui n’hésitent pas à me démonter par derrière (euh oui, ça revient toujours aux oreilles héhé)
  • ceux qui tentent de me prouver ô combien je suis instable,
  • ceux qui cherchent à me ramener dans LEUR droit chemin (un seul et unique métier dans le domaine de formation sivouplé, mariage, enfants, labrador, monospace, maison, retraite… Je ne critique pas ce mode de vie, il n’est juste absolument pas fait pour moi) pensant que je me suis perdue en cours de route ! 
  • ceux qui s’en foutent royalement,
  • ceux qui n’ont aucune idée de ce que je fabrique (je sais même pas trop pourquoi je les garde dans la case « entourage » ceux-là d’ailleurs).

Mmmmh voilà, on a fait le tour. « L’enfer, c’est les autres ». C’est tellement ça ! C’est à cause des « autres » (et de la société en général donc) que j’ai traîné à comprendre quel était mon destin, à savoir celui de simplement écouter mes envies et de me lancer corps et âme dedans, avec les risques que cela comporte. Non pardon, c’est ma faute à moi ; je n’ai pas été assez forte pour m’en foutre de ce que voulaient «  les autres ». Je n’ai jamais été aussi bien dans mes baskets que depuis que j’assume pleinement le fait d’être comme je suis même si ça déplait à une majorité. 

Quelle(s) aide(s) aurais-tu aimé trouver sur ton parcours et quel est ton projet de vie aujourd’hui ?

Je n’ai jamais attendu aucune aide. Bien que très (trop) sociable, je suis aussi une grande solitaire qui ne délègue pas (ou ne sait pas déléguer peut-être – merci papa, je me serais passée de ce gène-là 😉 ). Je veux tout faire par moi-même afin de rien avoir à redire. Dans le cadre de mon activité, je délègue certaines choses à mon mari depuis peu, mais ça n’a pas été sans prise de tête pour que je lui laisse un peu plus de liberté dans ce que je lui demandais de faire aussi. 

Je ne pense pas avoir manqué d’aide en fait, puisque je n’en ai jamais voulu, mais je me serais plutôt passée de certains obstacles. Et ces obstacles-là, ils sont ancrés dans la société… c’est ce chemin rectiligne sans rature qu’on veut à tout prix nous faire suivre et qui ne correspond pourtant pas à tous… 

Portrait de Jenny face à la mer

Aujourd’hui, grâce aux commentaires extrêmement positifs sur mes divers travaux d’écriture et grâce à une prise de conscience au cours d’un voyage au Vanuatu, j’ai décidé de ne me consacrer plus qu’à ça au travers de romans, de guides à l’expatriation, guides de voyages, mes blogs… Je me donne un an pour réussir à en vivre, et à l’issue de cette année, je ferai très certainement une formation pour devenir coach en santé pour rajouter une corde à mon arc !
En parallèle, je laisse libre cours à mon côté artistique pour la musique, et sauterai sur la moindre occasion de m’investir auprès des animaux.

Et bien sûr, tout ça, je compte le faire aux 4 coins du monde ! Mon mari et moi avons commencé un tour du monde en mode ralenti, un tour du monde dans lequel nous découvrons les pays de l’intérieur, en y vivant et en y travaillant si possible. Nous sommes en Australie depuis 1 an, et comptons rester ici le temps de découvrir tout le pays, et d’en profiter pour aller voir les alentours également, vu qu’on n’en jamais été aussi proches. 

J’ai besoin de rester indépendante, bosser pour quelqu’un n’est plus fait pour moi, pas en ce moment en tout cas. 

Créativité, nature et multipotentialité

Une ou des image(s), musique(s), chose(s) que tu associes à la multipotentialité ?

« Bohemian Rhapsody » de Queen 🙂 Elle représente à la perfection l’image que je me fais de la multipotentialité !

Que représente la nature pour toi (plantes, animaux, voyages…) ?
A t-elle une place privilégiée dans ta vie ?

La nature, c’est ma vie. Je photographie énormément les fleurs, les animaux, les paysages car je sais que ce que je vois aujourd’hui ne sera plus demain.
Nous les hommes, ne savons pas prendre soin des trésors de la nature pour qu’ils perdurent dans le temps.

Comme a récemment dit une proche en parlant de moi pensant que je n’allais peut-être pas entendre, « à part les koalas et les kangourous, il n’y a pas grand chose qui l’intéresse celle-là ». D’une, cette personne ne me connait visiblement pas bien, et de deux, je suis bien contente d’accorder autant d’importance à de telles beautés de la nature plutôt qu’à toute la cruauté qui caractérise notre société actuelle !

Jenny face à la mer

Si je te dis “une étincelle” et “multipotentialiste” qu’imagines-tu, que vois-tu, que ressens-tu ?

J’imagine une connexion neuronale de laquelle pleins d’autres connexions vont naître, symbole d’une nouvelle bonne idée. Je vois quelqu’un qui est fébrile face à cette nouvelle idée, à ce nouveau projet. Je ressens presque cette même euphorie à l’idée d’un nouveau projet !

As-tu des sites de personnes multipotentialistes que tu as envie de partager ?

Je ne connais qu’une personne multipotentialiste, qui ne sait pas encore qu’elle l’est ! Elle n’a pas encore de site Internet, dommage 🙂 

Pour retrouver Jenny sur son site principale : My Globe Story
Sur les réseaux sociaux : Facebook (et également une page auteur, et une page pour son site sur le Portugal), InstagramYoutube
Et son livre : Johanna

Merci Jenny, difficile de résister face à un environnement qui ne nous comprend pas. Mais étrangement plus on assume ses choix et ce que l’on est et plus notre environnement comprend (ou abandonne sans confrontation !).
Et merci de nous communiquer ta force d’être toi sans concession et de nous partager la beauté de la nature à travers ton regard amoureux 😉

Pour échanger et se rencontrer entre multipotes
Venez nous rejoindre sur les groupes Facebook et Meetup « Multipotentialité, pourquoi choisir ».

Pour aller plus loin
Je propose des accompagnements individuels pour trouver votre équilibre professionnel et vous reconnecter à votre essentiel en y associant nature et créativité.

Et enfin la toute nouvelle chaine YouTube avec pour commencer un défi déconnexion !!
Bienvenue dans le monde de la pause 😉

Curieux ? D’autres articles à découvrir :
La Déconnexion Multipotentielle en 10 semaines en vidéo !
La Déconnexion Multipotentielle en 10 semaines en vidéo ! - Une série de 10 vidéos sur 10 semaines pour vous permettre de vous reconnecter à vous en reprenant contact avec votre environnement (la nature !), votre créativité et vos sens (et se les réapproprier). Des outils pour : - prendre du recul sur sa vie et aborder le temps différemment, - souffler et laisser de l'espace à son esprit, - revenir à l'essentiel, se désencombrer, simplifier et retrouver du sens à ce que l'on fait, Afin de trouver son propre équilibre de vie, un équilibre qui nous ressemblent et nous plaise !
Cécile, multipotentielle assumée, enthousiaste maman et entrepreneure
Cécile, multipotentielle assumée, enthousiaste maman et entrepreneure - "Multipotentialiste, couteau-suisse, faire soi-même (ou DIY), communication, créativité, apprendre et transmettre…" Et oui aujourd'hui j'accueille Cécile qui nous fait entrer dans son monde multiple !
Indonésie #4 – Java et ses Volcans : l’Ijen et sa soufrière
Indonésie #4 – Java et ses Volcans : l’Ijen et sa soufrière - Le Kawah Ijen : balloté entre un lieu touristique aux paysages enchanteurs et insolites et le travail ingrat des porteurs de soufre, on ne sait pas trop sur quel pied danser. Une découverte dans l'antre d'une soufrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge