Coincé dans ton boulot, tu n’oses pas changer ?

C’est difficile de se lancer dans une reconversion ou un changement professionnel quel qu’il soit.

Des peurs t’assaillent, amplifiées par les croyances et diktats que tu as intégrés sur le monde professionnel (ils sont nombreux et il est dur de s’en défaire 🙄).

Deux grands sujets en particuliers peuvent bloquer ton élan : la peur de ce que tu vas trouver (et donc de ce que tu vas perdre) et la confiance en ta capacité à réussir ta transition. Alors regardons-les en face !

Une femme ou homme flouté qui pose ses mains sur une vitre imaginaire l'empêchant d'avancer

Photo @Stefano Pollio

« Je sais ce que je perds, mais qu’est-ce que je gagne ? »

C’est dur car tu ne sais pas ce que tu va trouver mais tu sais ce que tu as, là maintenant.

  • Un travail alimentaire qui au moins t’évite le stress matériel ?
  • Un métier dont le contenu te plait mais l’environnement (lieu, personnes…) ne te convient pas ?
  • Un emploi qui va à peu près mais qui te demande de chaque jour oublier les valeurs qui t’animent au plus profond de toi ?
  • Une activité professionnelle qui n’est plus en adéquation avec tes besoins et qui t’épuise ?

Souvent c’est un choc plus ou moins violent qui permet enfin la décision.
C’est dommage, car à ce moment là tu n’as plus le temps, et tu fais ce changement dans la précipitation.

Pourtant quand tu es en poste :

  • Tu as le temps de réfléchir à ta reconversio sans l’angoisse immédiate du lendemain et de travailler sur des croyances comme : « je ne trouverai pas mieux payer si je change d’activité », « je devrai y passer tout ton temps », « je n’ai pas le niveau / le talent / les compétences pour aller là où j’aimerais », « c’est pas fait pour moi » (et qui t’empêchent évidemment de te lancer..).
  • Tu as la force d’être en poste si tu cherches un nouvel emploi salarié et ta posture est très différente lors des entretiens.
  • Tu peux négocier un temps partiel dans ton travail actuel pour commencer à tester une nouvelle activité.
  • Tu as plus facilement les finances pour te faire aider.
  • Tu n’as pas attendu le bout du bout, l’épuisement ou la dépression, donc tu as encore de l’énergie.

Car quand cela fait longtemps que tu t’ennuies / t’épuises / te transformes en quelqu’un d’autre au travail, tu as la confiance et l’estime de toi dans les chaussettes (voir sous terre), l’énergie à zéro, tu broies du noir et tu te refermes comme une huitre.

Oui tout ce qu’il faut pour que tu sois totalement incapable d’aller vers quelque chose de nouveau. Car oser le changement demande de l’énergie physique et un état d’esprit ouvert.

Et écouter tes besoins, tes envies, ce qui vibre pour toi ne peut t’apporter que des avancées ! Tu gagneras toujours à écouter ce qui vibre au fond de toi, ce que te chuchote ton intuition, ce que te dit ton malaise du moment. Cela te mènera vers une meilleure connaissance de toi et un possible épanouissement professionnelle. Alors tu ne sais pas encore ce que tu gagneras, mais je peux t’assurer que ce sera du mieux.

« Je change tout le temps d’avis, tout et rien m’intéresse »

Peut-être fais-tu partie des personnes qui tournent en rond et ont l’impression qu’elles ne trouveront jamais quelque chose qui leur plaira ?

“Quand je trouve une activité qui peut me plaire je pense aux autres envies que j’abandonne ou que je ne mettrai pas en œuvre en choisissant ce métier” ou “Je n’ai pas confiance en ma capacité à choisir, je change d’avis à chaque fois”

C’était mon état d’esprit durant ma vingtaine. Je savais que je n’étais pas à ma place et j’avais l’impression que tout et rien m’intéressait. Les recherches que j’effectuais seule sur une future activité professionnelle ne m’avançaient à rien (et ça partait dans tous les sens !).

Une girouette sur ciel bleu

Photo @Israel Torres

Puis au début de ma trentaine j’ai rencontré une coach en reconversion, un peu par hasard, par une amie qui m’avait envoyé un de ses articles. Ce fut le début de mon vrai chemin de construction professionnelle ! Mon bilan de compétence n’avait pas été une grande réussite, il m’avait confirmé dans mon envie de tout et de rien 😀 Et j’avais pas mal de choses à travailler en amont pour pouvoir enfin commencer une vraie construction professionnelle (entre autres approfondir ma confiance et libérer ma créativité).

Alors si tu as un profil multipotentiel, que plein de choses t’intéressent mais que tu ne sais pas choisir, sache que ta quête du Graal peut aboutir, en commençant par ne plus chercher un Graal !! (un petite lecture sur le sujet : Et si la recherche du métier parfait bloquait ta reconversion ?)

En résumé et quelque soit ton profil, une des raisons pour laquelle on ne se lance pas dans un transition professionnelle c’est le manque de confiance en nos capacités à trouver quelque chose qui nous convient, doublé d’un ensemble de croyances sur le monde du travail et sur comment on doit travailler.

« Auparavant je croyais que je ne pouvais pas articuler spectacle, enseignement, coaching, formation et vie personnelle. Mais maintenant je sais que je peux à certaines conditions (…)
Auparavant je croyais que j’étais à la fois limitée (beaucoup d’incompétences) et dispersée. Mais maintenant je sais que je suis profondément appliquée, curieuse et passionnée. »

Sylvie Dorembus (découvrir les témoignages des accompagnements professionnels)

Alors sache que ce chemin de recherche, si tu l’entreprends dès maintenant, ne sera JAMAIS perdu et sera toujours bénéfique : dans tous les cas tu progresseras. Tu ne trouveras/créeras peut-être pas du premier coup le métier de tes rêves, mais tu poseras tes briques pas à pas (tu le fais déjà sûrement sans le voir…), celles qui te mèneront vers ton épanouissement professionnel. Et plus tôt tu commenceras, plus tôt tu y arriveras !

Car si tu ne commences pas aujourd’hui, quand sera le bon moment ? Peut-être jamais… Et je t’assure vivre avec des regrets ce n’est pas très constructif.

"Life will not wait" en pion de scrabble

Photo @Brett Jordan

Evidemment tu gagneras énooormément de temps en étant accompagné (si tu en doute voici un article sur le sujet : As-tu vraiment besoin de te faire aider ? ) Je le dis souvent, mais je n’hésite pas à me faire accompagner dès que je bloque, on avance tellement mieux que la tête dans notre guidon !

C’est aussi une manière d’oser te lancer en étant épaulé et avec méthode. La rentrée est propice aux décisions. Ne rate pas le coche, le temps file si vite dans nos vies.

Alors si tu as besoin de faire un point pour savoir où tu en es, les séances diagnostiques ont repris chez UneÉtincelle (elles sont offertes et ne t’engagent à rien) : réserver ma place.

Tu peux également télécharger le guide offert « 10 clés pour une transition professionnelle à ta juste dimension » pour avoir les bases de ta reconversion.

Et continuer ta réflexion avec ces articles (mais passe à l’action à un moment donné hein !) :
Ne passe pas à côté de ta transition professionnelle !
et 7 obstacles à dépasser pour une vie professionnelle épanouie quand tu as plein d’envies.

Partager l'article :
Article rédigé par Laure
Je suis Laure Brignone, fondatrice d'UneÉtincelle. J'accompagne les particuliers et les organisations à décomplexer et réinventer leur (relation au) travail. Afin d'être partie prenante de l'évolution du monde professionnel de demain !

2 Commentaires

  1. Sara Lenotre

    Je peux totalement comprendre les défis qui se posent lorsqu’on envisage un changement professionnel. Les peurs et les croyances limitantes peuvent être vraiment paralysantes, mais il est essentiel de se rappeler qu’il est plus avantageux d’envisager une transition lorsque l’on est encore en poste. Cela permet non seulement de prendre le temps de réfléchir et de développer la confiance en soi, mais aussi d’éviter d’atteindre un point de rupture où l’épuisement prend le dessus. L’écoute de ses besoins et de ses aspirations est essentielle pour trouver un chemin professionnel épanouissant.

    Réponse
    • Laure

      Merci pour votre partage enrichissant Sara ! C’est important de le rappeler. La précipitation et l’urgence n’aident vraiment pas à trouver le « bon » chemin pour soi.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − trois =

CommentLuv badge