Alors, tu la prends cette décision !?

Qu’est ce qui te fait prendre une décision ? De la décision peu impactante qui te pousse enfin à une action à celle qui transforme ta vie, comme changer de métier ?

Flèche indiquant la direction
Photo @Jens Johnsson

Il y a deux déclencheurs principaux :

  • Soit tu ne supportes plus la situation, les bienfaits d’y rester ne sont plus suffisants (ou ils n’existent même plus du tout !) et tu passes outre tes hésitations et tes peurs.
  • Soit la nouvelle situation est beaucoup plus alléchante que l’actuelle et cela te motive suffisamment pour oser y aller.

(Il y a un 3ème déclencheur : ton intuition ! Si tu sais bien l’entendre et l’écouter et que tu as confiance en elle. Ce n’est pas le sujet de l’article ici, je t’en reparlerai ;-))

Prenons l’exemple de la fin d’une relation sentimentale :

1/ Dans le premier cas tu ne sais pas si ce sera mieux ensuite, mais tu sais que ça ne peut être pire, tu as atteint le fond. Par exemple la personne t’a trompé ou est devenue violente, ça a été ton déclencheur.

2/ Dans le second cas, tu as rencontré quelqu’un d’autre et dans ces premiers moments ton entente est bien meilleure qu’avec la personne avec qui tu es. La personne que tu as rencontrée est alors le déclencheur.

Certaines personnes fonctionnent plus sur ce qu’elles ne veulent plus (je ne me supporte plus dans le miroir, je ne peux plus me voir), d’autres sur l’objectif, ce qu’ils aimeraient avoir (je veux pouvoir remettre ces robes). Et évidemment parfois les deux se mélangent !

Ce que cela donne dans ta vie professionnelle

Tu as un emploi qui te ne plait plus mais tu traines à passer à autre chose. Et bien oui tu as un salaire régulier, l’habitude des tâches, tu n’es plus remis en cause et tu n’as plus à faire tes preuves. Tu connais ton lieu de travail et les personnes. Mais tu t’ennuies, tu as l’impression que tu te gâches. Tu as fait le tour mais bon c’est confortable et non risqué.

1/ Si tu tombes sur un harceleur (ou plus exactement il te tombe dessus !.), tu vas résister tant que tu peux mais à un moment ce sera trop, soit tu vas claquer la porte, soit tu vas finir en arrêt maladie… Ici c’est ce que tu ne veux plus qui va te pousser à enfin changer de travail.

2/ Dans le second cas, on va te proposer un super job ailleurs et là le bénéfice sera bien plus important de partir plutôt que de rester. Tu oseras passer outre les risques et tes habitudes.

Alors si tu ne rencontres pas d’événements de ces types, suffisamment forts pour enclencher, qu’est ce qui va te faire bouger ?

Qu’est qui intérieurement pourrait enclencher ton évolution, ta transition professionnelle ?

“Je m’ennuies oui mais bon j’ai un boulot et puis ce n’est pas si mal, je ne vais pas en demander trop quand même à vouloir que ce soit un métier qui me plaise vraiment…”
“Ok ça n’a pas trop de sens ce que je fais, mais ça m’occupe et j’ai mon salaire.”
“Un jour je ferais un truc qui me plait quand j’aurais plus les enfants, que je serais à la retraite, que….”

Cela me fait penser au titre d’un bouquin : ta seconde vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une ! Qu’est ce qui pourrait te donner la motivation, l’énergie, la force pour oser changer les choses professionnellement ?

Attention un changement professionnel n’est pas forcément radical, il peut se faire en douceur, pas à pas, en commençant un jour par semaine par exemple. Tu n’es pas obligé.e de lâcher tout d’un coup ! Chacun son mode de fonctionnement et ce qui lui convient le mieux au regard de sa situation.

En revanche faire quelque chose, un premier pas, avant de regretter d’avoir gâché sa vie ça c’est important !!! Est-ce que je dois te rappeler que notre vie professionnelle prend pour la plupart des gens 5 jours sur 7 ? Soit plus de 2/3 de nos vies ? Devrions nous être absents, être quelqu’un d’autre durant les 2/3 de nos vies ?

Pour t’aider à y voir plus clair, tu peux te poser ces questions :

  • Qu’est ce que la situation actuelle m’apporte de bénéfique ? (par exemple la sécurité financière, des horaires fixes, c’est facile, reposant, tes collègues de bureau que tu aimes bien…)
  • Qu’est-ce que je risque si je laisse la situation actuelle telle qu’elle ? (faire une dépression, un bore-out, ne plus avoir d’énergie, m’éteindre, m’épuiser, avoir l’impression de gâcher ma vie, être en incohérence avec mes valeurs…)
  • Qu’est ce que la nouvelle situation (la situation désirée) m’apporterais de bénéfique ? (du sens, te sentir utile, de l’énergie, de l’enthousiasme, du renouveau, plus d’argent, être moi-même, de nouveaux contacts, apprendre…)
  • Qu’est ce qui me fait peur dans la nouvelle situation ? (ne pas gagner assez bien ma vie, savoir si j’y arriverais, devoir rencontrer de nouvelles personnes etc)

Tu as fait le point ? Alors dis moi, qu’est ce qui pourrait te pousser à faire ce premier pas ?
Est-ce plus un objectif qui va l’enclencher ou l’état de ta situation actuelle ?

Réponds-moi dans les commentaires, j’aimerais vraiment savoir où chacun de vous va chercher sa motivation !

Par ailleurs si tu as besoin d’aide pour passer ce cap, tu peux commencer par télécharger ton livret offert sur les 10 étapes pour une transition professionnelle avec sens, confiance et joie.

Et si tu es déjà à l’étape d’après et que tu as besoin d’être guidé dans ta transition professionnelle, tu peux demander dès maintenant ta séance diagnostic gratuite.

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize + 11 =

CommentLuv badge