La vente c’est mal !

Cet article va te servir que tu sois entrepreneur.e, salarié en poste ou en reconversion.

  • En entreprise : tu dois savoir « vendre » tes idées, mettre en avant ce que tu fais si tu veux que l’on te remarque et te prenne en considération.
  • A un entretien d’embauche : tu dois savoir te vendre, vendre tes capacités, tes talents, tes compétences et qui tu es !
  • En tant qu’entrepreneur.e : tu dois bien sûr apprendre à vendre tes services / produits et trouver le moyen qui te correspond le mieux pour les mettre en avant.

Alors est-ce que pour toi la vente c’est le mal ? As-tu l’impression que tu vas forcer la personne, lui mettre un couteau sous la gorge si tu mets en avant ce que tu apportes / crées / vends ?

Ou que tu vas trop en faire et devenir prétentieux.se, ne plus être humble ?

Une femme souriante vendant des fleurs : la vente c'est mal ! Vraiment ?

Photo @Amina Filkins

Mais si tu ne mets pas en avant ce qu’apporte ton produit / service / toi, comment la personne en face est censée le savoir ?

En cherchant (sur internet), en lisant tout en détail (sur ton site), en suivant ton travail au quotidien (si tu es en entreprise) ?

Crois-tu réellement qu’elle a le temps de faire tout cela ?

Immersion !

Prenons un exemple que tu as sûrement déjà vécu dans ta vie.

Tu es un.e client.e. Tu es face à une personne, Amandine, que tu as contactée pour un service. Cette personne reste assez vague sur les avantages de ses services. Elle n’a pas l’air très assuré (ce qui te fait douter de ses compétences) et tu ne vois pas trop ce qu’elle va t’apporter de plus par rapport à la personne que tu as vue avant, Cloé.

Cloé, elle, avait mis en avant ses talents et en quoi son service faisait une différence par rapport à un autre. Elle t’avait même partagé ce qui l’animait, sa raison d’être et ses valeurs (qui se trouve être proche des tiennes !).

Vas-tu choisir Amandine ? Déjà elle ne t’a pas mis en confiance. Et puis tu n’as pas trop compris ce que son service allait réellement t’apporter par rapport à tes besoins à toi. Ni ses capacités à réaliser ce service.

Si tu ne montres pas ce que tu es capable de faire personne ne te suivra, t’embauchera, te fera progresser.

Et cela n’est en rien mentir, tu précises ce que tu peux faire mais aussi ce que tu ne peux pas faire ou les choses pour lesquelles tu ne peux t’engager. Tu peux être totalement authentique et honnête lorsque tu vends.

Ce n’est pas être prétentieux.se non plus : tu n’es pas en train de parler de toi à tout va, tu parles de tes capacités dans un cadre bien précis (un entretien d’embauche, d’évaluation, ton site internet, un rendez-vous client) et lorsqu’on te le demande.

Alors comment vendre avec éthique et authenticité ?

Pour pouvoir être capable de faire cela tu dois avoir travailler plusieurs points !

1. Etre au clair avec tes talents naturels et sur ce que tu es capable de faire.

Si tu ne vois pas que tes talents sont des talents, tu auras l’impression que tu ne te distingues pas des autres, que tu n’as rien de plus à apporter.

Or on a absolument TOUS quelque chose en plus à apporter.

De part l’alliance de tes talents, compétences, connaissances, expériences, tu fais les choses d’une certaine manière avec une richesse toute particulière. Et c’est cela que tu dois voir et ressentir pour pouvoir l’exprimer. Et c’est en lien avec le point suivant.

2. Te sentir capable, être confiant.e de ce que tu apportes et le montrer.

Ce qui signifie travailler au quotidien sur ton état d’esprit et ta confiance si tu en manques. Et sur l’estime de toi si tu as l’impression que tu vaux moins que les autres, que tu es moins important.e que les autres, que tu te sens petit face à certaines personnes etc.

Mais également sur ta posture de chef d’entreprise si tu es entrepreneur.e.

3. T’amuser et être curieux.se.

La vente c’est avant tout une rencontre, un lien avec une personne. Qu’elle débouche ou non sur une vente, tu as créé un nouveau lien, tu as eu un échange qui est en général toujours enrichissant pour les deux personnes.

De la même manière en entreprise, si tu vas parler à différentes personnes pour te faire connaitre et partager ce que tu fais, même si cela ne t’apporte pas d’avancement ou de nouveaux projets, tu bâtiras un réseau et des contacts qui pourront t’aider aux besoins. Et tu auras rencontré de nouvelles personnes avec lesquelles tu auras peut-être de belles affinités et du plaisir à partager !

Et tu commences toujours par écouter le besoin de la personne en face de toi. C’est LA BASE. D’abord tu écoutes, tu poses des questions et ensuite seulement tu pourras exprimer en quoi tes talents peuvent l’aider SUR ses problématiques à elle.

4. Choisir une manière de vendre qui te corresponde, qui te plaît, qui te ressemble.

Ne vas pas te forcer à rentrer dans des cases qui ne te conviennent pas et n’hésite pas à être créatif.ve dans ta manière de faire !

Et j’ai fait ce chemin…

Si je t’en parle aujourd’hui c’est que j’ai parcouru tout ce chemin et les 4 points que je viens de t’énumérer.

Au début de ma carrière lorsque j’étais consultante, je me rappelle d’une personne avec qui je travaillais qui m’avait dit : « j’adore les entretiens de vente avec les clients, ça m’amuse de faire ça. »

Je crois que je l’avais regardé avec des yeux ronds. Car pour moi la vente c’était plutôt la panique et je n’imaginais vraiment pas comment on pouvait passer un bon moment à faire ça !

Ensuite je suis devenue entrepreneure. Et lorsque je parlais de mon activité j’avais souvent l’impression que j’en faisais trop (alors que c’était plutôt l’inverse au final !). J’avais l’impression que ce n’était pas naturel (et en effet ce ne l’était pas, puisque c’était forcé).

Quand je parlais d’une offre dans ma news j’avais l’impression de mettre une énorme pub et que ça allait souler les gens… Sauf que si les personnes ne savent pas ce que je propose, il ne risque pas de venir me voir !

Et rappelle-toi que même si tu l’as dit plein de fois, de nombreuses personnes n’ont pas vu ce que tu fais : alors tu dois le répéter encore et encore !

Car nous sommes dans un monde saturé d’informations et tant qu’elle ne nous parle pas, nous ne retiendrons pas ton offre. En revanche le jour où ce sera le moment, là elle apparaitra. Enfin si tu l’as mise en avant et que tu en as parlé à ce moment là 😉

Alors si tu veux développer ton entreprise avec plaisir et rentabilité, la communication et la vente représente une partie importante de l’accompagnement Design pour les entrepreneur.es déjà installé.e ou en création d’entreprise. Nous abordons aussi ton modèle économique pour valider qu’il te correspond bien, respecte ton équilibre et qu’il est économiquement viable.

Nous travaillerons également tous les points que je t’ai cités sur la confiance en toi, ton état d’esprit au quotidien, ta posture d’entrepreneur.e et ton expertise et les moyens les plus justes pour toi pour communiquer avec authenticité et éthique.

Et si tu es dans une autre situation dans ta construction professionnelle, n’hésite pas à aller découvrir les accompagnements professionnels ou à réserver ta séance diagnostique afin que nous fassions le point directement ensemble !

Car ce qui est important pour moi est que tu mettes en place une manière de communiquer et de (te) vendre qui te ressemble et où tu prennes du plaisir (si si c’est possible !).

Et si tu veux continuer à réfléchir à ton rapport à la vente, tu peux aller découvrir cet article : Qu’est-ce qui t’empêche de vendre ?

Partager l'article :
Article rédigé par Laure
Je suis Laure Brignone, fondatrice d'UneÉtincelle. J'accompagne les particuliers et les organisations à décomplexer et réinventer leur (relation au) travail. Afin d'être partie prenante de l'évolution du monde professionnel de demain !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 14 =

CommentLuv badge