Et si la recherche du métier parfait bloquait ta reconversion ?

Lorsque nous sommes en transition professionnelle, nous avons cet espoir (souvent inconscient d’ailleurs) qu’il existe un métier fait pour nous sur le marché. Comme si ce métier allait finir par nous sauter à la figure et serait parfait du premier coup ! C’est une quête du Graal qui n’en finit jamais… alors qu’il est possible de faire différemment avec de bien meilleurs résultats.

Femme devant son ordinateur en pleine créativité

Photo @Anthony Shkrab

Je t’ai déjà parlé succinctement de ce sujet dans un article complet sur les obstacles à ta reconversion. Mais j’avais envie de rentrer un peu plus dans le détail, car cet obstacle est vraiment important et c’est un vrai changement d’état d’esprit à effectuer.

La recherche désespérée

Cela est vraiment rare de « tomber » sur le métier parfait avec un profil aux intérêts multiples. Le métier qui va nous correspondre en tout point n’existe pas… Soit on le crée, soit on le remodèle !

  • Soit le métier qui te convient existe mais tu as besoin de le transformer, de le modeler : en y ajoutant tes spécificités, tes compétences et connaissances transversales, des valeurs qui te tiennent à cœur etc. Et si tu t’attends à ce qu’il corresponde parfaitement du premier coup, tu risques de passer à côté de lui ! Tu te diras « mais non ce métier ne me va pas car il y a si et ça, puis on ne trouve pas cela, et la manière dont les gens le pratiquent ne me va pas… »
  • Soit il n’existe pas et tu dois le créer ! Et dans ta recherche du « Métier » tu ne te mets pas à créer ton métier puisque tu cherches à l’extérieur ce qui doit d’abord se concevoir à l’intérieur. Et tant que tu es en train de le chercher tu n’es pas en train de tester des choses et d’avancer !

Car avec cette recherche désespérée tu ne vois pas que tu es déjà sur ton chemin. Tout ce que tu as fait jusqu’à maintenant a sa raison d’être et est un grand puzzle magique !

Or ce qui est important dans une reconversion c’est déjà que tu sentes que tu es sur le bon chemin, que tu construits quelque chose et que tu vas quelque part. Il te faut alors apprendre à profiter de ce chemin ! Et c’est en parallèle un travail à enclencher sur ton état d’esprit et la confiance en toi et la vie.

C’est un changement de regard et de point de vue : tu ne cherches plus un métier idéal mais un ou des métiers « d’entrée » qui vont te permettre de modeler ou de créer le tien. Et plus vite tu seras en train de créer plutôt que de vouloir coller exactement à l’existant, plus vite tu avanceras sur ton chemin professionnel !

Et cela fonctionne autant pour les métiers salariés que pour les indépendants. Si tu es dans l’idée que tu vas pouvoir façonner ton métier, tu seras beaucoup plus force de proposition dans ton entreprise et ton métier évoluera. Alors que si tu es persuadé.e que tu dois coller à l’existant, tu ne tenteras rien et donc forcément rien ne se passera…

L’attente de l’évidence

La recherche du Graal c’est aussi l’attente de l’évidence : cette super idée de métier qui va t’arriver toute faite soit par un pop de ton esprit, soit par une personne éclairée. 

Aïe. Désolée de t’enlever tes espoirs de ce côté là, mais : 

1. Il n’y a que toi qui aies ta solution, personne ne la trouvera à ta place. Il est possible de te donner des idées, de te proposer des métiers pour que tu ailles te renseigner. Mais au final c’est toi et uniquement toi qui est apte à ressentir ce qui te convient.

Ce que l’on fait lorsqu’on accompagne à la reconversion, c’est ouvrir ton esprit et tes possibles, t’apporter de la confiance, proposer des outils pour t’amener à de la clarté, être là pour te booster et te soutenir, te proposer un dérouler qui va te permettre de débusquer les croyances qui t’empêchent d’avancer.

Mais si quelqu’un te dit « toi tu dois faire ça » fuit très vite ! C’est de la prise de pouvoir et cela peut te faire perdre du temps. Car dans ces cas là on est dans l’attente et donc facilement influençable. Et si c’est effectivement une bonne idée, comme tu ne l’as pas encore trouvé par toi-même tu n’y adhéreras pas. Car ce ne sera pas encore ton moment et tu n’auras pas fait le chemin dans ta tête.

2. Il peut y avoir des pops, des révélations (et heureusement !). Ces révélations te donnent une direction, un chemin, une porte d’entrée, voire une idée de métier. Mais ce métier tu devras ensuite le mettre à ton image, le façonner, il ne sera pas parfait pour toi du premier coup !

Ces révélations ont l’avantage de te donner une sécurité car en général ce sont des choses que l’on ressent au fonds de nous comme une évidence. Mais tout le monde ne fonctionne pas de cette manière et ce n’est pas grave, on peut construire son parcours professionnel de bien d’autres façons qu’avec des pops !

Alors est-ce que c’est quelque chose qui te parle ? As-tu au fond de toi cet espoir de tomber sur le métier parfait ? Es-tu en pleine quête du Graal ?

Si tu veux en savoir plus et connaître les étapes clés de ta transition professionnelle ainsi que les écueils à éviter,
j’organise un webinaire gratuit jeudi 7 octobre 2021.

Pour t’inscrire c’est ici
Webinaire « Réussir sa transition professionnelle lorsqu’on a plein d’envies »

Nous parlerons autant du savoir faire que du savoir être, nécessaire à une reconversion pérenne !

Il y aura un replay, mais si tu es en direct tu pourras poser toutes tes questions à la fin ! Et je t’ai en plus préparé une surprise 🙃

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × deux =

CommentLuv badge