Le témoignage d’Elena Gangloff – Accompagnement Métamorphose

Dessin noir et blanc floral d'Elena Gangloff

Le pourquoi de l’accompagnement. Au 1er janvier 2019 je décidais que c’était le moment parfait pour faire une pause aussi bien professionnellement que personnellement. Le moment d’agir pour changer une vie qui ne me convenait plus et partir à la recherche de mon propre chemin ! Beaucoup, beaucoup d’introspection et de solitude en perspective. J’avais déjà effectué une reconversion professionnelle auparavant ainsi que des études disparates, mais cette fois-ci, je sentais la nécessité d’être accompagnée, écoutée et comprise par une personne qui connaissait mes problématiques pour être passée par là, et avait les outils pour me permettre d’avancer concrètement.

Les vidéos de Laure traitant de la multipotentialité m’ont permis de comprendre, accepter et mettre un mot sur cette quête incessante de nouveautés, cette peur absolue de faire un choix, et mettre en lumière les principaux atouts de ce profil : une forte adaptabilité, la curiosité, la capacité de faire des liens entre des éléments en apparence très distincts pour créer un projet novateur. J’ai alors décidé d’entamer ce travail avec Laure.

Le début de l’accompagnement. J’ai démarrée assaillie de doutes et de peurs, perdue dans mes pensées et surtout, incapable de prendre des décisions. Au fur et à mesure des semaines, j’ai compris que mes choix actuels ne déterminaient pas l’ensemble de ma vie. Qu’un chemin choisi à un instant T ne m’emprisonneras pas pendant les quarante prochaines années … Avec la tête dans le guidon, on dirait que c’est le cas, qu’il faut absolument maintenir une stabilité pour avoir de la cohérence et de la constance dans son parcours et surtout avoir un CV présentable … mais c’est faux ! Et puis ce n’est pas ça la vie après tout. Je la vois comme une succession d’expériences et chacune d’entre elle nous fait découvrir d’autres facettes de qui nous sommes. Pourquoi nécessairement rentrer dans le moule de la voie unique, la carrière à vie dans un seul domaine si deux, trois, quatre domaines divergents nous appellent ?

J’ai compris que j’avais la possibilité de construire peu à peu, dévier, rebrousser chemin tout en étoffant peu à peu mon “grand projet”, qui lui aussi évolue et se précise au fur et à mesure de mes expériences. Chacune d’entre elle fait sauter une peur différente et ouvre les possibilités. Ce qui m’apparaissait comme du temps perdu dans le modèle social linéaire « études – CDI – couple – mariage – maison – enfants à 30 ans – dépression à 40 », s’est transformé en une force qui m’apporte à chaque fois quelque chose de plus. J’ai également compris qu’il était possible d’associer des projets sans lien spécifique pour créer quelque chose de global qui tient la route même s’il peut être étonnant. Il est à l’exacte image de la personne qui le crée.

En quoi ai-je évolué ? A l’aboutissement de l’accompagnement, la progression m’a paru flagrante. Je suis bien plus dans l’action et surtout, capable de prendre des décisions importantes. Je sens une clarté dans mon esprit que je n’avais pas connu jusque là et je n’ai plus tant cette peur de parler de mes projets un peu décalés à mes proches. Pourquoi ? Car je me connais de mieux en mieux et de là découle une toute autre posture face aux autres.

Dessin couleur montagne d'Elean Gangloff

Grâce aux exercices proposés par Laure, j’ai pris conscience de mes valeurs et besoins ce qui a été fondamental pour vivre au mieux chaque expérience et avoir des clés de compréhension pour gérer certaines situations professionnelles ou personnelles délicates. Lorsque quelque chose coince, je prends le reflexe d’aller voir quelles valeurs, quels besoins ne sont pas respectés et je comprends au fur et à mesure dans quels schéma je ne dois plus m’enfoncer et pourquoi je réagis de telle et telle manière. J’ai également appris à dédramatiser et mieux accepter mes émotions. Des larmes surviennent sans raison ? Ok, maintenant je laisse couler sans nécessairement chercher à comprendre lorsque je le sens comme cela, et quelques minutes après, c’est réglé.

Un des exercices marquants a été celui de prendre l’habitude à chaque moment désagréable de changer illico mon point de vue sur le problème pour en extraire quelque chose de positif sur le moment, ce qui devient par la suite un reflex et un apprentissage (à entretenir, on reste humain, le travail est quotidien).

Ce que je retiens à l’issue de cet accompagnement est l’importance d’être bien présente et attentive au moment présent, notamment en retournant mon attention vers le corps et son ressenti plutôt que dans la tête et ses diatribes épuisantes ! (Ce fichu moment présent : c’est presque cliché mais c’est pourtant si vrai ! Il y a eu plusieurs strates de compréhension et aujourd’hui, 7 mois après la fin du coaching, je l’ai intégré d’une manière encore différente.) J’observe davantage le détail de mon environnement, l’oiseau qui passe, l’arbre qui grince, la couleur et la forme des nuages, ce qui m’extrait de mes pensées aussitôt et me permet d’apprécier le moment et me détendre réellement. Je retiens aussi que mes envies et mes projets sont possibles à partir du moment où je m’autorise à y croire, à m’y visualiser et à les tenter surtout. Je retiens que je dois prendre soin de moi, le corps, la tête, être indulgente avec moi même. Même si j’ai la sensation de parfois régresser et retomber trois étages plus bas, continuer à développer l’amour que je me porte est essentiel. 

 

En quoi ai-je changé ? Mon self-love est boosté ! Je me sens sincèrement heureuse d’être qui je suis et me remercie d’avoir cette vie pleine de dessins, de musique, de nature, de mouvement. Si ma vie sortait en film au cinéma, j’aurai envie d’aller la voir parce que ça bouge, parce que maintenant je suis mes envies spontanées et diantre : ça fait un bien fou ! J’ai davantage de clarté dans ma tête, sur mes envies, mes besoins, mes valeurs, mes projets. Je fonce, j’y vais, je me lance. Même si je passe par des étapes inattendues qui n’envoient pas forcément du rêve, ou n’ont rien à voir avec mes projets futurs, si la sérénité est là, c’est que l’étape est juste !

Le changement est assez radical…. II y a toujours des périodes de montagnes russes, mais c’est un réel pas en avant.

MERCI Laure pour ta joie de vivre, ton écoute, ta bienveillance, ta gaité. Tu es une vraie bouffée d’air frais et tu envoies du soleil tout autour de toi !

Elena Gangloff , sa boutique en ligne de dessins sur Etsy et son Instagram.